Trop longtemps, nous, citoyennes et citoyens, sommes restés indifférents aux inégalités entre les femmes et les hommes dans l’espace public et aux agressions qui en découlent. A l’occasion de la journée de la jupe, évènement organisé dans les lycées pour débattre, autour du sexisme quotidien, il est important de souligner que de grands progrès sont encore à réaliser. Et notamment dans la rue, quand on sait que 100% des utilisatrices des transports en commun en Ile-de-France déclarent avoir déjà subi au moins une fois un acte de harcèlement sexiste. Ainsi, si je suis élue, je m’engage devant toutes et tous à :

    • Voter toutes les lois qui permettront de lutter contre le harcèlement de rue et les comportements sexistes sur l’espace public ;
    • Assurer l’égalité réelle des rémunérations entre les femmes et les hommes par des sanctions renforcées aux entreprises ;
    • Développer un service public de la petite enfance, comme pour l’école, pour permettre à chacun de mieux articuler vie professionnelle et vie familiale ;
    • Réaffirmer sans concession le principe de la laïcité pour le respect de l’égalité et des droits des femmes face aux extrémismes de tout bord ;
    • Apprendre et transmettre l’égalité dès le plus jeune âge pour se défaire des stéréotypes de genre et leurs conséquences néfastes ;
    • Faire que les administrations publiques soient exemplaires en matière d’égalité ;
    • Défendre un droit européen à l’IVG ;
    • Améliorer le remboursement des contraceptifs, et de tous les contraceptifs ;
    • Inciter financièrement les pères à prendre un congé parental pour une meilleure répartition de la charge d’éducation

Cette situation de femmes moins payées, harcelées et portant la charge du foyer, n’est pas une fatalité. Agissez, en m’élisant le 11 juin prochain, députée de la 5ème circonscription de Seine-et-Marne !